Bayern - Francfort (1-2) : première défaite de la saison pour les Bavarois

 Invaincu en Bundesliga cette saison, le Bayern Munich s'est incliné contre l'Eintracht Francfort, qui courait toujours après son premier succès.

Leader de la Bundesliga et large vainqueur du Dynamo Kiev (5-0) mercredi soir en Ligue des Champions, le Bayern Munich est toujours cette même équipe insatiable qui fait peur à n'importe quel adversaire. Seulement, on en oublierait presque que les joueurs qui composent cette armada allemande ne sont pas des machines.

Parfois, il leur arrive aussi de passer à côté d'un match et de ne pas faire respecter la hiérarchie. C'est exactement ce qui s'est produit ce dimanche, à l'Allianz Arena. Opposés à l'Eintracht Francfort, une équipe pourtant en difficulté depuis le début de l'exercice 2021/22, les hommes de Julian Nagelsmann sont littéralement passés à côté.

Hinteregge répond vite à Goretzka

Tout avait pourtant bien débuté pour les locaux. Après deux parades salvatrices de Kevin Trapp (13e, 14e), Leon Goretzka a fait parler la poudre d'une frappe croisée et permis à ses partenaires de faire la différence les premiers (29e). Marquer le premier but, la tache la plus dure pour le Bayern ce dimanche ? Très loin de là.

Dans la foulée, les visiteurs, toujours à la recherche de leur premier succès de la saison en Bundesliga, sont revenus au score à la surprise générale. Sur corner, Martin Hinteregge s'est élevé plus haut que tout le monde et a catapulté le ballon dans les filets d'un Manuel Neuer médusé (32e). Stupeur à l'Allianz Arena !

L'Eintracht réalise le coup de maître

La suite de la rencontre a été largement à l'avantage du Bayern Munich, exerçant une pression sans faille à son adversaire du soir. Étouffé par le Champion d'Allemagne, l'Eintracht Franfort a plié, beaucoup, mais sans jamais rompre. Serge Gnabry a notamment trouvé le poteau (44e), tandis que Kevin Trapp, encore lui, a brillé à de nombreuses reprises (41e, 56e, 64e, 65e, 90e), écoeurant les attaquants bavarois. À force d'attaquer, le Bayern Munich en a presque oublié de défendre. Et s'est fait punir.

En fin de rencontre (83e), Filip Kostic a doublé la mise d'un missile croisé du gauche, à ras de terre, terminant sa course dans le petit filet opposé. Pourtant largement dominateurs, Julian Nagelsmann et sa bande sont donc tombés de haut. S'ils demeurent en tête de la Bundesliga, le suspense est entièrement relancé dans les hauteurs du classement.

Freedom1 / Goal

0 comments :

Enregistrer un commentaire

التعليق على هذا المقال