Meurtre de Khashoggi : des noms ont été effacés du rapport du renseignement

 CNN a remarqué que trois noms ont été effacés entre la première et la deuxième version du rapport. Quelques heures séparent la publication des deux versions.

Que s'est-il passé avec le rapport du renseignement américain concernant l'assassinat de Jamal Khashoggi ? Selon CNN, sitôt publié vendredi 26 février, le rapport a été retiré quelques heures après, sans explication, pour être remplacé par une autre version. La différence entre ces deux documents ? Les noms de trois hommes, classés dans la catégorie « complices », ont été retirés.

Interrogé, le bureau du directeur du renseignement national, qui chapeaute 16 agences de renseignements américaines, n'a pas voulu préciser pourquoi ces noms se sont retrouvés sur la première version du rapport et quel était le lien entre ces trois personnes et l'assassinat de Jamal Khashoggi. « Nous avons mis un document révisé sur le site Web parce que l'original contenait à tort trois noms qui n'auraient pas dû être inclus », s'est contenté de déclarer un porte-parole. Pourtant, ce rapport date de la présidence Trump, qui avait voulu le garder secret. À la publication de la première version vendredi, un haut responsable de l'administration américaine avait fait savoir qu'il n'y avait aucune nouvelle information.

Absent de la liste des 18 sanctionnés

Parmi les trois noms retirés, figure Abdulla Mohammed Alhoeriny, qui n'était pas lié la mort du journaliste jusqu'à présent. Frère du ministre en charge de la Présidence de la sécurité de l'État, Abdulla Mohammed Alhoeriny serait lui-même chef adjoint de la sécurité de l'État pour la lutte contre le terrorisme. Les deux autres personnes sont Yasir Khalid Alsalem et Ibrahim al-Salim, affirme CNN, qui n'a pu déterminer leurs fonctions. Ces trois hommes ne font pas partie des 18 personnes sanctionnées par les États-Unis pour la mort de Jamal Khashoggi.

Freedom1 / Le Point

0 comments :

Publier un commentaire

التعليق على هذا المقال