"Traces", un film d'animation produit par Les Films du Nord présélectionné pour les Oscars

 Le court-métrage d'animation réalisé avec de la peinture à l'huile et du sable sur verre, raconte l'histoire imaginaire de l'auteur des peintures rupestres de la grotte Chauvet. Il est présélectionné pour les Oscars. 

C'est un travail dément, qui a demandé une résilience infinie à ses auteurs pour boucler leur projet. Les 13 minutes du merveilleux film d'animation "Traces" ont exigé cinq ans de travail. 

Ce court-métrage raconte l'histoire imaginaire de l'homme préhistorique auteur des peintures rupestres de lionnes dans la grotte Chauvet. La force de ce film d'animation repose sur la beauté de ces images qui ont été dessinées à partir de peinture à l'huile et de grains de sable assemblés et éparpillés sur une plaque en verre au fil des actions de "Traces".

"C'est une espèce de sable fin noir que je dépose sur la plaque en verre. Je pousse la matière et, là, je peux chopper une tête de bison par exemple. Les gens qui utilisent le sable font souvent des métamorphoses", dit Hugo Frassetto, le réalisateur, que nous avons rencontré dans son atelier. 

Des lionnes vieilles de 36 000 ans

Pour Arnaud Demyunck, qui a produit le court-métrage pour Les Films du Nord, ce travail de fourmi est exceptionnel. "C'est un travail immense où il y a eu de la souffrance, des difficultés. Il y a eu aussi des doutes. Donc évidemment, quand il y a une reconnaissance par la profession de l'animation avec les Oscars, c'est une récompense extraordinaire pour tous les efforts qui ont été fournis". 

Le projet est né dans les yeux de Sophie Tavert-Macian, scénariste et coréalisatrice, alors qu'elle était encore étudiante en histoire de l 'art. La projection des peintures rupestres de la grotte Chauvet l'a particulièrement émue. "Je ne sais pas pourquoi, je me suis mise à pleurer toute seule au fond de mon amphi parce que j'ai cru réellement que ces lionnes préhistoriques, ces vieilles lionnes de 36 000 ans, étaient en train de pleurer. La puissance de cette image, c'est ça qui m'a donné envie de raconter l'histoire de l'artiste qui l'avait peinte". 

Après la présélection du court-métrage dans la catégorie "films d'animation" aux Oscars, l'équipe de "Traces" attend maintenant la sélection officielle de l'académie américaine qui sera dévoilée le 15 mars. 

Freedom1Culture / France Culture

0 comments :

Publier un commentaire

التعليق على هذا المقال