Égypte : dix ans après la révolution, des militants tentent de s’opposer au pouvoir en place.. Vidéo

 Il y a dix ans, le peuple égyptien se soulevait, entraînant la destitution du président Hosni Moubarak. En 2021, face au pouvoir en place, des militants continuent leur combat malgré une forte répression. 

Le peuple égyptien continue de se révolter. En 2011, une foule de manifestants s’était soulevée pour protester contre l’État. Plus de 800 personnes sont décédées durant ces révoltes qui ont entraîné la destitution d’Hosni Moubarak. Dimanche 7 février, Abdel Fattah al-Sissi est au pouvoir mais une partie de la population tente de s’opposer à sa politique. Des voix qui s’élèvent mais qui sont rapidement réprimées par les autorités.

Une forte répression

Le pouvoir en place suscite de vives contestations. Certains militants faisaient déjà partie de ceux qui ont protesté contre Hosni Moubarak en 2011 et ils font face à une forte répression de l’État aujourd’hui. Pour autant, ils gardent espoir. "Nous sommes toujours là. Alors oui, c’est vrai, on ne peut rien faire, on nous rend la vie difficile, on nous maltraite. Mais nous au moins, on peut être fier de ce qu’on a fait", estime Ahmed Maher, militant pro-démocratie. Selon Gamal Eid, membre du réseau arabe pour l’information sur les droits de l’homme, il y aurait plus de 70 000 prisonniers politiques en Égypte.

Freedom1 / France info

0 comments :

Enregistrer un commentaire

التعليق على هذا المقال