Une partie de l’Espagne se déconfine, l’autre pas


Les commerces et les terrasses rouvrent dans une moitié du pays. Le confinement reste strict à Madrid, à Barcelone et dans une partie de l’Andalousie.
Les uns sirotent une bière en terrasse à Séville ou à Saint-Sébastien. Les autres assistent à une messe à Palma de Majorque ou à Saint-Jacques de Compostelle. Une cliente pénètre dans une petite boutique de Pampelune, après prise de température frontale à l’entrée. Une autre achète des olives au marché de Carthagène. Et, dans l’intimité des foyers des onze régions espagnoles qui sont passées en phase 1 du déconfinement, familles et amis peuvent se retrouver, à condition de ne pas dépasser les dix personnes. Autant d’images qui ne s’étaient pas vues depuis la proclamation de l’état d’urgence, le 14 mars.
La première phase du déconfinement par provinces a commencé lundi 11 mai, en Espagne. Mais, pour 51 % de la population seulement. En Galice, au Pays basque, en Estrémadure, en Cantabrie, dans les Asturies, la Rioja, la Navarre, en Aragon, en Murcie, aux Baléares ou aux Canaries, un semblant de vie sociale a pu reprendre. En revanche, ni la région de Madrid, foyer principal de l’épidémie, ni les provinces catalanes de Gérone, de Lérida et de Barcelone n’ont pu entamer la « désescalade ». La région de Castille-Leon, les provinces andalouses de Grenade et de Malaga ou les provinces de Valence et d’Alicante, non plus.
« Prudence maximum »
« Une prudence maximum va guider notre action dans la désescalade », a déclaré le ministre de la santé espagnol, Salvador Illa, le 10 mai. Le gouvernement vient d’annoncer que les personnes arrivant en Espagne depuis l’étranger seront soumises à une quarantaine de 14 jours, à partir de vendredi et pendant toute la durée de l’état d’urgence. L’épidémie recule à bon rythme. Le dernier bilan quotidien, lundi, a fait état de 123 nouveaux décès en vingt-quatre heures, le niveau le plus bas enregistré depuis le 17 mars, portant le total à 26 744 morts confirmés.
Par Sandrine Morel/lemonde.fr

Reactions:

0 comments :

Publier un commentaire

التعليق على هذا المقال