Cinéma. « Vivre ensemble », un film de et avec Anna Karina, ressort en salle

Réalisé en 1973, le long-métrage de l’actrice, morte le 14 décembre, revient sur les écrans. Une histoire d’amour imprégnée de l’esprit contestataire de son époque.




Vivre Ensemble
Vivre ensemble Bande-annonce VF
Voir deux visages se sourire de surprise et de bonheur, parce que l’amour vient de leur tomber dessus, entre les tables d’un café de Saint-Germain-des-Prés, à Paris. Ainsi commence Vivre ensemble (1973), film écrit, réalisé et produit par Anna Karina, dans un « clignotement » de gros plans : Anna Karina, puis Michel Lancelot, alternativement, chacun d’eux rendu muet par l’apparition de l’autre, s’adressant des signes de reconnaissance, clin d’œil, regard entendu… Piéton vert, piéton rouge, j’y vais ou j’y vais pas ? Julie y va, on le devine au plan suivant, après les ébats qui resteront hors champ. « Vous couchez souvent avec des inconnues ? », demande la jeune femme, à nouveau attablée à une terrasse, au monsieur dont elle a noué la cravate en bandeau.
La muse godardienne, qui s’est éteinte samedi 14 décembre, à l’âge de 79 ans, était aussi réalisatrice. On aurait tort de l’oublier, tant ce film d’amour imprégné de l’air contestataire raconte l’envers d’une époque mythifiée : le début des années 1970, légères et pourtant déjà atteintes par le désenchantement, intime ou politique, les difficultés des couples, l’embourgeoisement, les séparations, les suicides, les violences policières de l’après-68… Comme si Anna Karina ôtait son gant de femme, d’actrice, d’observatrice, et le retournait vers la société. « C’est l’époque qui était comme ça aussi. On avait tout le temps des mauvaises nouvelles de quelqu’un qui était mort, de quelqu’un qui avait fait une overdose », racontait-elle dans un entretien aux Cahiers du cinéma en février 2018.
 Blog Freedom1 + Par Clarisse Fabre - lemonde.fr
Reactions:

0 comments :

Publier un commentaire

التعليق على هذا المقال