Livres - Histoire. « Idées révolutionnaires », de Jonathan Israel : la Révolution façon puzzle

« Lumières radicales » contre « populisme autoritaire » : l’historien américain analyse la Révolution française au prisme de l’affrontement idéologique.
« La Révolution est un bloc » : ce bilan tranchant prononcé en 1891 par Georges Clemenceau visait à resserrer les rangs de la gauche ­contre la tentation d’opposer à une « bonne » Révolution, celle des droits de l’homme et du citoyen (1789) et des débuts de la Ire République, une « mauvaise » révolution, celle de la Terreur sanglante et liberticide de 1793.
Il s’agissait aussi, par ces paroles, de justifier la censure d’une pièce de théâtre taxée de monarchiste à cause de sa criminalisation de Maximilien Robespierre (1758-1794). Mais rien n’a jamais arrêté l’ébullition des querelles sur le ­sujet, comme le confirme le nouvel ouvrage traduit en français de l’historien des idées et professeur à Princeton (New Jersey) Jonathan Israel, Idées révolutionnaires. Une histoire intellectuelle de la Révo­lution française. Le titre complet de la version originale américaine – qui ajoute : « des droits de l’homme à Robespierre » – annonce son projet de pointer les discontinuités et les clivages internes au camp révolutionnaire.
Exceptionnalité de la Révolution
Des divisions qui remonteraient aux idées politiques ­européennes et françaises du XVIIIe siècle, partagées entre des « Lumières radicales », matérialistes, égalitaires et démocratiques – celles des encyclopédistes, puis de républicains tels que Nicolas de Condorcet (1743-1794) –, des « Lumières modérées », conservatrices, prônant une monarchie constitutionnelle – ..
Par Serge Audier - lemonde.fr
« Idées révolutionnaires. Une histoire intellectuelle de la Révolution française » (Revolutionary Ideas. An Intellectual History of the French Revolution from The Rights of Man to Robespierre), de Jonathan Israel, traduit de l’anglais par Marc-Olivier Bherer, Alma-Buchet-Chastel, 926 p., 36 €.
Reactions:

0 comments :

Enregistrer un commentaire

التعليق على هذا المقال