Plusieurs dizaines de migrants morts ou disparus au large de l'Espagne

Au moins 17 migrants sont morts lundi en tentant d'effectuer la traversée entre l'Afrique et l'Espagne, à bord de diverses embarcations. Une centaine d'autres ont pu être secourus, indiquent mardi les garde-côtes espagnols.
Treize personnes sont mortes au large de l'enclave espagnole de Melilla, dans le nord-est du Maroc, et quatre autres cadavres ont été retrouvés au large de Cadix, dans le sud-ouest de l'Espagne.
Les sauveteurs recherchent encore une vingtaine de personnes portées disparues, selon la garde civile de Cadix.
Piégés par la tempête
Les embarcations ont été prises par la tempête en cours de traversée. Un dispositif aérien et maritime a été mis en place dès lundi soir pour retrouver les disparus, puis suspendu à la nuit tombée. Les recherches ont repris mardi matin.
L'Espagne est redevenue la principale voie d'accès à l'Europe pour les migrants économiques et les réfugiés en provenance d'Afrique et du Proche-Orient depuis que l'Italie a fermé ses ports aux bateaux qui leur viennent en aide.
Près de 47'500 migrants sont ainsi arrivés en Espagne par voie maritime depuis le début de l'année, selon le dernier bilan de l'Organisation internationale pour les migrations, et 564 sont morts ou ont été portés disparus.
Plus de 100'000 migrants depuis la Méditerrannée en 2018
La barre des 100'000 arrivées de migrants en Europe par la Méditerrannée a été franchie pour la cinquième année consécutive, selon les chiffres publiés mardi par l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). 
Les années précédentes, ce seuil avait cependant été dépassé beaucoup plus tôt. En 2017, il avait été atteint en juillet et le nombre était supérieur à 150'000 à cette période, mais inférieur de plus moitié à celui de 2016. 
Le nombre de décès est aussi en recul. Il s'établissait à 2960 à cette période il y a un an, contre 1989 cette année. Dans le monde, plus de 3100 migrants sont décédés depuis début janvier.
Blog Freedom1/agences
Reactions:

0 comments :

Enregistrer un commentaire

التعليق على هذا المقال