Crazy Rich Asians : et si ce film révolutionnait (enfin) tout pour les Asiatiques à Hollywood ?. Vidéo

CARTON - La comédie romantique "Crazy Rich Asians", présentée comme le "premier film d'Hollywood au casting 100% asiatique", resplendit en tête du box-office nord-américain ce week-end. Un succès certes incontestablement lié à la qualité du long métrage mais qui s'impose aussi et surtout en réaction au "whitewashing" dans les productions Hollywoodiennes.
C'est le film dont tout le monde parle à Hollywood et pour cause... 
La comédie romantique Crazy Rich Asians, étendard proclamé d'une communauté, avec sa distribution 100% asiatique, a littéralement dépassé toutes les attentes aux Etats-Unis, cartonnant en tête du box-office nord-américain ce week-end et atomisant la concurrence, les films avec Tom Cruise (Mission Impossible - Fallout) comme avec les films avec les mégalodons (En Eaux Troubles). 
Un phénomène signifiant dans l'Amérique de Trump qui s'est octroyé la couverture du "Time Magazine"...
En substance, il s'agit ni plus ni moins que d'une comédie romantique de facture très classique qui joue à fond la carte glamour et jet-set à grands coups de faste, entre demeures gigantesques et robes de créateurs, au sein de la très haute société des Chinois de Singapour : Rachel Chu (Constance Wu), New-Yorkaise d'origine chinoise et professeure à l'université NYU, accepte de rendre visite à la famille de son petit ami Nick Young (Henry Golding), à Singapour. Elle va découvrir que Nick est l'héritier d'une famille de promoteurs immobiliers d'origine chinoise parmi les plus riches d'Asie, et se trouver confrontée à un milieu dont elle ignore tout.
 Ne pas y voir un nouveau reflet d'une révolution à Hollywood, a fortiori dans l'élaboration de ses (super)productions futures, serait une grave erreur. Comme dirait François Hollande, "le changement, c'est (vraiment) maintenant".
Par lci.fr
Reactions:

0 comments :

Enregistrer un commentaire

التعليق على هذا المقال