Espagne: Le Parlement catalan dénonce une "dérive autoritaire" de Madrid

Le Parlement catalan a adopté jeudi une motion dénonçant la "dérive autoritaire" de l'Etat espagnol, et défendant la "légitimité" de l'indépendantiste Carles Puigdemont, président régional destitué par Madrid.
La motion, la première adoptée par le parlement catalan issu des élections du 21 décembre, souligne que la majorité parlementaire est "favorable à la constitution d'une Catalogne en tant qu'Etat indépendant" et défend Carles Puigdemont "comme candidat légitime du parlement à la présidence de la Generalitat."
L'élu indépendantiste est en exil à Bruxelles depuis plus de quatre mois.

"Ingérence" dénoncée
La résolution, portée par le parti indépendantiste Junts per Catalunya, dénonce également la "dérive autoritaire" du gouvernement central espagnol et demande une cessation de ses "ingérences" dans les institutions juridiques et constitutionnelles catalanes.
Elle souligne que Madrid empêche ainsi "la matérialisation de la volonté démocratique exprimée lors du 1-O [le 1er octobre 2017, date du référendum catalan d'autodétermination, ndrl]".
Blog Freedom1/AFP

Reactions:

0 comments :

Enregistrer un commentaire

التعليق على هذا المقال