Le "Salvator Mundi" de Léonard de Vinci acquis par les autorités émiraties

Le tableau de Léonard de Vinci, vendu 450 millions de dollars mi-novembre, a été "acquis" par les autorités émiraties et non le prince héritier saoudien, a indiqué vendredi le Louvre Abu Dhabi.
Le "Louvre Abu Dhabi attend impatiemment de pouvoir exposer le "Salvator Mundi" de Leonard de Vinci. L'oeuvre a été acquise par le Départment de la Culture et du Tourisme d'Abou Dhabi", précise le musée sur Twitter.

Le Wall Street Journal avait rapporté auparavant que l'acheteur de ce portrait du Christ devenu le tableau le plus cher du monde avait été identifié comme étant le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane, via un autre prince saoudien ayant joué les intermédiaires, Bader ben Adboullah al Saoud.
Dans un communiqué diffusé vendredi, l'ambassade d'Arabie Saoudite à Washington a confirmé que ce dernier était bien intervenu comme intermédiaire, mais pour le Départment de la Culture et du Tourisme d'Abou Dhabi.
Bataille lors des enchères
Les enchères avaient donné lieu à une longue bataille d'une vingtaine de minutes le 15 novembre à New York et ont été remportées au téléphone par un acheteur anonyme.
Le "Salvator Mundi" est la dernière toile connue de Léonard de Vinci dans les mains d'un collectionneur privé. Après avoir longtemps été attribuée à un contemporain de l'artiste et inventeur, elle avait été authentifiée en 2005.
Blog Freedom1/agences
Reactions:

0 comments :

Enregistrer un commentaire

التعليق على هذا المقال