Plus de 300 civils ont été tués à Mossoul en un mois, selon l'ONU

Au moins 307 civils ont été tués et 273 autres blessés à Mossoul-Ouest, en Irak, entre le 17 février et le 22 mars, au cours de l'offensive contre le groupe Etat islamique (EI), a indiqué mardi l'ONU.
Ces informations ont pu être vérifiées par l'ONU, qui n'attribue pas ces morts à l'une ou l'autre des parties en conflit, a spécifié un porte-parole du Haut-Commissariat aux droits de l'Homme à Genève.
Le bilan devrait toutefois s'élever ces prochains jours, l'ONU ayant reçu des rapports - qui n'ont pas encore été vérifiés - faisant état d'au moins 95 civils tués entre le 23 et le 26 mars.
Boucliers humains
Par ailleurs, l'ONU appelle la coalition à faire preuve de retenue à Mossoul-Ouest, où l'EI utilise les habitants comme des boucliers humains.
Elle a également demandé la conduite d'une enquête transparente après l'effondrement d'un immeuble dans le quartier d'al-Djadidah le 17 mars qui aurait coûté la vie à 200 personnes.
Les circonstances de cet incident tragique n'ont pas été établies avec certitude. Il pourrait être la conséquence d'une frappe aérienne de la coalition ou de pièges explosifs installés par les djihadistes retranchés dans la vielle ville de Mossoul.
Blog Freedom1/agences
agences
Reactions:

0 comments :

Enregistrer un commentaire

التعليق على هذا المقال