Les Etats-Unis, pays d’écrivains et de vastes horizons

Beau livre. Jean-Luc Bertini et Alexandre Thiltges ont sillonné l’Ouest américain et rencontré ses auteurs. Le résultat s’appelle « Amérique. Des écrivains en liberté ».

Au départ, il y a un œil et une plume. A l’arrivée, trente-cinq portraits de drôles d’oiseaux, hauts en couleur. L’œil, c’est Jean-Luc Bertini, photographe indépendant dont Le Monde a souvent publié les images.
 La plume, Alexandre Thiltges, enseignant à l’université Baylor, au Texas. Un jour de 2007, ces deux fondus de littérature nord-américaine – deux Frenchies nourris de Charles Bukowski et de John Fante, de Richard Brautigan ou d’Annie Proulx – un jour donc, ces deux-là se sont lancés dans un road-trip de 40 000 kilomètres.
L’idée de départ était simple : « Hit the road », filer à travers les Etats-Unis, faire causer, se livrer les plus grands écrivains, « ceux qui deviendront peut-être les Dostoïevski ou les Steinbeck de notre temps », et les photographier....

Amérique. Des écrivains en liberté, de Jean-Luc Bertini et Alexandre Thiltges, Albin Michel, 320 p., 35 €.
Par lemonde.fr
Reactions:

0 comments :

Enregistrer un commentaire

التعليق على هذا المقال