Maroc : Des juifs, chrétiens et musulmans s'associent pour aider des nécessiteux pendant le ramadan

Le mois de Ramadan, mois de solidarité par excellence. Des organisations juives, chrétiennes et musulmanes travaillent main dans la main pour assurer un ftour aux Marocains nécessiteux. Objectif : Construire des ponts interreligieux.

A près de deux semaines de la fin du mois de ramadan, certaines familles manquent de beaucoup pour bien rompre le jeûne une fois le soleil couché. Pour y remédier, le Mouvement international des chrétiens et des juifs (IFCJ) et le mouvement Chabad-Lubavitch du Maroc se sont associés à la Mimouna, une association d'étudiants musulmans marocains qui travaillent pour préserver et promouvoir le patrimoine unique de la communauté juive ancienne du Maroc. Les trois organisations se sont déplacées, dimanche, dans plusieurs villes du royaume pour distribuer vivres aux jeûneurs démunis, selon les informations publiées sur le site de l'ONG Chabad.
1 500 familles servies à travers le Royaume
Chaque colis contenait des dates, du thé, des lentilles, des pois chiches et d'autres produits alimentaires de base permettant de préparer le ftour. Au total, 1 500 familles ont bénéficié de cette action ramadanesque à Kenitra, Rabat et Salé. Quelques unes de ces familles étaient d’ailleurs surprises que les dons soient attribués par des personnes non musulmanes, a indiqué Laziza Dalil, membre de l’association Mimouna. Mais « ils ne s’en sont vraiment pas souciés.
Ils ont en revanche été touchés par le geste humain de compassion, et le fait que les gens pensaient à eux et leurs familles », a-t-il expliqué, soulignant que cette opération illustre bien « la façon dont les gens de différentes religions peuvent se réunir pour faire quelque chose de positif »
Le Mouvement international des chrétiens et juifs s’est quant à lui estimé heureux de la portée de son action au Maroc. « Il est émouvant de voir que les oeuvres de charité menées un peu partout dans le monde par l’IFCJ se font maintenant ressentir dans le monde musulman, surtout à partir du Maroc, un pays de tolérance et de paix », a déclaré le Rabbin Levi Banon de Chabad-Lubavitch au Maroc.
« Aider les Marocains, un privilège »
« C’est un privilège pour nous d’aider les Marocains qui sont dans le besoin en ce mois sacré du Ramadan. Cette initiative conjointe inspirante sert de modèle de construction de ponts entre chrétiens, juifs et musulmans, et montre que les communautés religieuses du monde peuvent s’unir autour de valeurs communes afin de faire la différence pour le bien de tous », a déclaré, pour sa part, le rabbin Yechiel Eckstein, fondateur du Mouvement international des chrétiens et des juifs.
Pendant le mois de ramadan, mois de solidarité par excellence, les initiatives de ce genre -parfois déclinés sous plusieurs formes- se sont multipliées à travers le Royaume depuis début juin. Après le lancement du Ftour Box en faveur des réfugiés Syriens, plusieurs grandes sociétés notamment ont reconduit leur programme annuel, c’est le cas de Coca Cola qui distribué plus de 30 000 ftours à travers le Maroc.

RISTEL TCHOUNAND PAR / yabiladi.com



Reactions:

0 comments :

Publier un commentaire

التعليق على هذا المقال