France - Enseignement de l'arabe dès le CP : pourquoi les réactions outrées sont exagérées

POLEMIQUE (جدال) - Najat Vallaud-Belkacem a répété ce mardi matin sur BFMTV que l'arabe pourra être enseigné dans les classes de CP dès la rentrée 2016. De nombreux internautes, parmi lesquels plusieurs personnalités politiques, ont exagéré la disposition en s'éloignant de la réalité.

"L'enseignement de l'arabe se fera dès le CP, dès qu'on aura les moyens pour le faire". Ce mardi matin, au micro de BFM TV, Najat Vallaud-Belkacem a ravivé une polémique lancinante depuis une semaine, en expliquant vouloir instaurer "une diversité de l'offre des langues vivantes étrangères" dès les petites classes, et notamment l'apprentissage de l'arabe. 
Sur Twitter, à la sortie d'un week-end dominé par les discussions sur le "grand remplacement" les réactions outrées n'ont pas attendu, notamment, de la part de personnalités politiques :



 Polémique quand tu nous tiens
Le 26 mai, déjà, à l’occasion d’une question au gouvernement, la députée LR du Doubs avait estimé que "l’enseignement de l’arabe dans le programme national", associé à "la réduction de la place du français et des langues anciennes" (prévue par la réforme du collège) pourrait "encourager le communautarisme qui mine la cohésion nationale". Un amalgame immédiatement dénoncé par Najat Vallaud-Belkacem dans une tribune au JDD datée du 29 mai qui pointait "une pensée identitaire qui prône l’exclusion" et "des fins idéologiques profondément xénophobes et opposées à la longue tradition républicaine".
Alors, que faut-il comprendre dans ce bras de fer entre la ministre et l'opposition de droite ? Eléments de réponse :
► Vers une transformation des cours Elco
A partir de la rentrée 2016, la première langue vivante sera enseignée en CP, alors que la deuxième le sera dès la 5e, soit un an plus tôt qu’actuellement. La nouveauté de cette réforme réside davantage dans le fait que les parents pourront choisir entre l’enseignement de l’anglais, de l’espagnol, du portugais, du croate, du serbe ou de l’arabe en première langue vivante. En outre, les langues enseignées dans le cadre des Enseignements de langues et de cultures des communautés d’origine (Elco) – dont l'arabe faisait partie, au même titre que l'espagnol, le croate, l'allemand ou encore le portugais – rejoindront, comme annoncé, le socle commun et les programmes scolaires au niveau national.
Jusqu’ici, les Elco étaient enseignés en complément des programmes communs, par des professeurs envoyés et rémunérés par les pays d’origine, "sur la base d'accords bilatéraux prenant appui sur une directive européenne du 25 juillet 1977 visant à la scolarisation des enfants des travailleurs migrants", explique le gouvernement.
Pour les élèves les plus jeunes, l'enseignement débutait au niveau du CE1, à titre optionnel et souvent après la classe, et à raison de 1h30 à 3 heures par semaine. Pour Najat Vallaud-Belkacem, la réforme "consiste précisément à transformer les cours d'Elco, qui ne font pas l'objet d'un contrôle académique suffisant, en cours de langues vivantes étrangères inscrits dans le cadre de l'école laïque, gratuite et obligatoire".
A terme, explique-t-elle, "les professeurs de langues vivantes seront pleinement intégrés aux équipes pédagogiques des établissements, inspectés et évalués à l'instar de tous les autres professeurs à partir d'un référentiel de programme unifié et certifié". Selon la ministre de l’Education, le recrutement de ces enseignants fera "l’objet d’une attention particulière, notamment sur leur maîtrise du français". 
► Comment sera réorganisé le chantier de l’enseignement des langues étrangères ?
Comme le précise le site du gouvernement, "plus de 5500 écoles élémentaires proposeront donc un enseignement de langue vivante autre que l’anglais dès septembre, soit 1200 écoles de plus qu’aujourd’hui". Si 3800 d’entre elles proposeront un enseignement d’allemand – soit 1000 écoles de plus qu’actuellement – impossible pour le moment d’évaluer le nombre de celles qui proposeront l’enseignement du croate, du portugais ou de l’arabe. 

Metronews

Reactions:

0 comments :

Enregistrer un commentaire

التعليق على هذا المقال