Deux journalistes français interpellés pour avoir tenté d’extorquer de l’argent au roi du Maroc

Deux journalistes français, Eric Laurent et Catherine Graciet, ont été arrêtés jeudi 27 août à Paris. Ils sont soupçonnés d’avoir fait chanter le royaume du Maroc en demandant 3 millions d’euros en échange de la non-publication d’un livre contenant des informations compromettantes, selon une source judiciaire citée anonymement par l’Agence France-Presse.
Ils ont été interpellés après un rendez-vous avec un représentant du royaume, lors duquel ils ont reçu de l’argent, a détaillé une personne proche du dossier à l’AFP, confirmant des propos de l’un des avocats de Rabat, Me Eric Dupond-Moretti, sur RTL. La station de radio avance que le rendez-vous était surveillé et écouté par la police.
Ils sont en garde à vue dans le cadre d’une information judiciaire ouverte mercredi pour tentative d’extorsion de fonds et tentative de chantage. Selon RTL, trois juges ont été désignés.
Mais le royaume du Maroc a déposé plainte en France contre les deux auteurs. La police française a enregistré dans le plus grand secret la seconde rencontre entre les auteurs et le cabinet royal pour pouvoir accumuler des preuves de l’extorsion de fonds.
Au moment de son arrestation, Éric Laurent était avec Catherine Graciet, qui, semble-t-il a été également interpellée. Ils venaient de signer le contrat et d’accepter l’argent proposé par le palais royal marocain.
Entendus par la police
Les deux auteurs « ont fait du chantage au roi, à un chef d’État en fonction. Du jamais vu, c’est d’une audace folle ! », s’est exclamé l’avocat du roi. « On ne sait pas encore quels sont les mobiles, mais ils ont du être instrumentalisés, peut être par un groupe terroriste », a ajouté Éric Dupont-Moretti.
Le dossier est désormais entre les mains de la justice française. Les deux prévenus sont désormais entendus par la police.
D’après l’avocat du royaume, « il n’y a rien à dire » sur le livre en question. Il ne comporterait aucune révélation fracassante.
Éric Laurent avait publié, en 1993, un livre d’entretiens avec Hassan II intitulé Mémoire d’un Roi. C’était le seul ouvrage du genre sur l’ancien souverain, il avait été réalisé en bonne entente avec le palais.
En 2012, Laurent et Graciet avaient sorti Le Roi prédateur, sur Mohammed VI cette fois. Beaucoup plus incisif.
Freedom1/RTL/AFP

Reactions:

0 comments :

Enregistrer un commentaire

التعليق على هذا المقال