Un responsable de la Croix Rouge espagnole accusé du viol de 3 enfants marocains

Un ancien responsable de Croix Rouge espagnole poursuivi pour avoir violé plusieurs adolescents marocains dans la péninsule ibérique entre 2006 et 2011, a comparu lundi devant devant la Cour pénale de Gérone. L’homme risque jusqu’à 18 ans de prison.
Joaquim Homs, ancien président de la Croix Rouge de Banyoles, aurait agressé sexuellement les mineurs marocains après leur avoir promis du travail ou de régulariser leur situation en Espagne. Les jeunes marocains ont affirmé devant la cour qu’ils croyaient que leurs vies étaient entre ses mains.
Au départ, c’était des étreintes et des baisers, par la suite le responsable obligeait ces enfants à dormir nus à côté de lui, mais aussi de prendre une douche en sa compagnie dans son domicile et à le masturber. L’homme prenait également un malin plaisir à agresser sexuellement les adolescents marocains dans les locaux de la croix rouge et dans les ambulances.
Le procureur a requis 18 ans de prison pour trois chefs d’accusation contre le mis en cause, en plus d’une amende de 7200 euros et 9000 euros au profit des victimes âgés de 14 à 18 ans au moment des faits. Les trois adolescents marocains avaient dénoncé pour la première l’ex-président de la Croix Rouge de Banyoles en 2013.

Reactions:

0 comments :

Publier un commentaire

التعليق على هذا المقال