Polémique. Ces écrivains qui ne sont pas “Charlie”

Ils sont à présent plus d’une vingtaine d’écrivains à boycotter la remise du prix PEN Americain Center qui doit honorer l’hebdomadaire satirique français, cible de l’attentat du 7 janvier.
“Des écrivains dont Junot Diaz, Joyce Carol Oates et Lorrie Moore ont rejoint la protestation contre la remise du prix de la liberté d’expression du PEN American Center à l’hebdomadaire français Charlie Hebdo”, relate The Guardian. Vingt-six écrivains ont rejoint les six autres qui avaient annoncé leur intention de boycotter le gala de l’association des écrivains du PEN American center qui se tiendra mardi 5 mai à New York.
Dans un communiqué, les vingt-six écrivains accusent l’hebdomadaire français de se moquer “d’une partie de la population française déjà marginalisée et victimisée”. La lettre condamne le meurtre des membres de la rédaction de Charlie Hebdo, abattus au sein de leur journal par des terroristes le 7 janvier 2015. Mais les écrivains n’acceptent pas pour autant la décision du PEN American Center d'honorer l’hebdomadaire. Pour eux, “il y a une différence entre soutenir une liberté d’expression qui va à l’encontre de l’acceptable et récompenser une telle liberté d’expression. [Charlie Hebdo] semble très sincère dans son dédain de toutes les religions. Mais, dans une société inégalitaire, une offense ‘équitable’ n’a cependant pas les mêmes effets.”
Dans une tribune publiée par l’hebdomadaire britannique New Statesman, Robert McLiam Wilson, journaliste anglophone contributeur à Charlie Hebdo, s’insurge contre cette réaction des écrivains anglo-saxons. “Si vous ne lisez pas le français, comment pouvez-vous juger que Charlie Hebdo est raciste ?” conteste-t-il. “Oui, Charlie fait parfois preuve de mauvais goût et dérange. Mais est-ce que vous avez déjà vu de la satire polie et gentille ?” ironise le journaliste. “Si vous parlez français et que vous me dites que vous trouvez Charlie raciste, je peux respecter votre point de vue. Si vous ne parlez pas français et que vous me dites la même chose, alors (comment dire ça poliment)... désolé, je ne peux pas dire ce que j’en pense poliment.”
Reactions:

0 comments :

Enregistrer un commentaire

التعليق على هذا المقال