Satellite SpaceX: Google va essayer de connecter la Terre (et Mars) à Internet

Elon Musk est bien le vrai Tony Stark. Le milliardaire, connu pour ses voitures électriques (Tesla) et ses fusées (SpaceX), a refait parler de lui, vendredi, avec un projet pour mettre en orbite une flotte de micro-satellites afin de connecter le monde entier à Internet. L'initiative pourrait bien recevoir un coup d'accélérateur majeur: selon des sources de The Information, Google serait sur le point d'investir une somme conséquente dans SpaceX lors d'un nouveau tour de table qui valoriserait le groupe spatial à 10 milliards de dollars.
Connecter les zones les plus reculées à Internet via des ballons ou des drones est l'une des obsessions de Google depuis 2013 avec son projet Loon. Mais avec le départ de l'architecte principal du défi, Greg Wyler, Google pourrait bien trouver dans SpaceX le partenaire idéal.
Communiquer avec une colonie sur Mars
Selon Elon Musk, la flottille de micro-satellites low-cost, placée en orbite à basse altitude, pourrait être opérationnelle d'ici cinq ans. Il s'agit non seulement de connecter les habitants de la Terre au réseau Internet, mais également de préparer le terrain pour des communications avec de futures colonies sur Mars.
Pour Musk, la Planète rouge est la destination ultime. Avec l'essor de l'industrie spatiale privée et le développement de fusées réutilisables, il estime qu'il sera possible d'envoyer les premiers astronautes sur Mars d'ici 10 ou 15 ans. Son but final: y installer une colonie de 80.000 personnes. Pour cela, les dollars de Google ne suffiront pas
Par Philippe Berry 

Reactions:

0 comments :

Enregistrer un commentaire

التعليق على هذا المقال