CAN 2015 : Le Congo prend les commandes,Et La Guinée Equatoriale n'a toujours pas gagné

Grâce à un but du Rémois Prince Oniangué, le Congo a pris le meilleur sur le Gabon. Une victoire qui lui offre le leadership du groupe A.
Le Congo signe la belle opération du jour. Les hommes de Claude Le Roy ont dominé le Gabon sur le plus petit des scores (1-0) et s’emparent de la première place du groupe devant leurs victimes de cette deuxième journée. Dans une rencontre ouverte et rythmée mais marquée par la maladresse offensive et la précipitation, les Diables Rouges ont inscrit l’unique but de la rencontre en début de seconde période par l’intermédiaire de Prince Oniangue à la suite d’un corner (48e).
Dominée par le Burkina, la Guinée Equatoriale ne s'en sort pas si mal
Si la Guinée Equatoriale n'a toujours pas gagné, elle peut s'estimer heureuse d'avoir accroché un point face au Burkina Faso (0-0) et reste deuxième de son groupe.
Pays hôte, la Guinée Equatoriale n'a toujours pas remporté le moindre match mais le nul décroché face au Burkina Faso (0-0) fait plutôt ses affaires. Elle reste à la deuxième place de son groupe en attendant le deuxième match du jour entre le Congo et le Gabon. La surprise de voir le Burkina Faso éliminé serait toute aussi grande que de l'avoir vu aller en finale de la précédente édition. Mais, après une première défaite contre le Gabon (2-0), les Étalons concèdent un nul qui les scotche à la dernière place.
Les hommes de Paul Prut ont enchaîné les occasions sans jamais réussir à en convertir une. Le Lorientais Alain Traoré a touché le montant sur coup-franc (17e) et sur une volée du gauche (39e). Légèrement Pitroipa-dépendante, l’équipe burkinabée n’a pas pu profiter du talent de l’ancien Rennais, qui a été bien trop approximatif sur la rencontre, à l’image de son raté à bout portant (52e).
Ovono, le portier équatoguinéen, a toujours repoussé l’échéance, quand ce n’était pas les éléments offensifs du Burkina Faso qui ont gâché par eux-mêmes en manquant le cadre. La Guinnée Equatoriale a même tenté des coups en contre-attaque, notamment en deuxième mi-temps, mais a manqué de maîtrise. Qu'importe, ce nul lui permet de croire toujours en sa qualification.
Freedom1
Reactions:

0 comments :

Enregistrer un commentaire

التعليق على هذا المقال