Mondial des clubs MAROC 2014 - Real Madrid: Casillas veut finir 2014 en beauté, L'entraîneur de Tétouan, éliminé, démissionne

Iker Casillas, gardien et capitaine du Real Madrid, a estimé vendredi que remporter le Mondial des clubs la semaine prochaine serait "la cerise sur le gâteau" pour le club en 2014, année marquée notamment par le sacre merengue en Ligue des champions au printemps.
Le Real, qui vient d'enchaîner 20 victoires consécutives toutes compétitions confondues et occupe la première place du Championnat d'Espagne, s'apprête à s'envoler pour le Maroc où il disputera à partir de mardi cette compétition qu'il n'a jamais remportée dans son format actuel.
"Nous allons débuter le Mondial des clubs, qui pour nous et pour le Real Madrid est une compétition vitale. Nous allons essayer de mettre la cerise sur le gâteau en cette année qui a été fabuleuse", a déclaré Casillas au micro de GolTV après la victoire à Almeria (4-1) en Liga.
"J'espère que dans quelques jours nous pourrons obtenir les félicitations du jury. C'est une saison très réussie pour nous et pour nos supporteurs. J'espère que nous pourrons gagner le Mondial des clubs et leur donner encore plus de joie, mais ce sera également difficile. Nous devrons nous battre à chaque match. Ce (vendredi) soir, nous avons vu qu'Almeria pouvait nous compliquer les choses et ce sera la même chose au Mondial", a conclu le portier international espagnol.
La "Maison blanche", qualifiée en tant que lauréate de la C1 en mai dernier, fera son entrée dans cette épreuve mardi soir au stade des demi-finales.
Aziz el Amri a démissionné de son poste.
L'entraîneur du Moghreb Athletic de Tétouan (MAT) Aziz el Amri a démissionné de son poste, a annoncé samedi le club champion du Maroc, trois jours après son élimination précoce au Mondial des clubs, auquel il participait en tant que représentant du pays hôte.
El Amri, 64 ans, a remporté deux titres de champion en trois saisons (2012 et 2014) avec cette formation du nord du royaume. Ce palmarès n'aura toutefois pas suffi face aux mauvais résultats du MAT en championnat, où il est englué en milieu de tableau, et surtout à sa désillusion face aux Néo-Zélandais d'Auckland City, mercredi à Rabat en match de barrage (0-0, 4 tirs au but à 3).
Soutenu par plus de 40.000 spectateurs, Tétouan n'est pas parvenu à suivre l'exemple du Raja Casablanca, qui avait atteint la finale (défaite 2-0 face au Bayern Munich) de l'édition 2013, déjà disputée au Maroc.
La pression était d'autant plus forte que cette compétition offrait la possibilité au Maroc de se consoler de la déconvenue de la CAN-2015 (17 janvier-8 février), dont l'organisation lui a été retirée après qu'il eut demandé en vain son report en raison de l'épidémie d'Ebola.
Au terme du bras de fer avec la Confédération africaine de football (CAF), sa sélection nationale -"les Lions de l'Atlas"-, qui était qualifiée d'office, a en outre été exclue de la compétition continentale.
Le nom du remplaçant de Aziz el Amri à la tête du MAT n'est pas encore connu.
Tombeur de la formation marocaine, Auckland City, qui représente l'Océanie, affronte pour sa part samedi l'ES Sétif (Algérie), lauréat de la Ligue des champions d'Afrique, dans un des deux quarts de finale du Mondial des clubs, toujours à Rabat.
Le Real Madrid, champion d'Europe, et les Argentins de San Lorenzo, vainqueurs de la Copa Libertadores, entrent dans la compétition au stade des demi-finales, mardi et mercredi prochains.
Freedom1/FIFA/AFP
Reactions:

0 comments :

Enregistrer un commentaire

التعليق على هذا المقال