Maroc : Le ministre de la Justice défend la peine de mort

Alors que les débats sur l’abolition de la peine de mort au Maroc reviennent souvent sur le devant de la scène, le ministre de la Justice, Mustapha Ramid, a défendu mardi la sentence capitale au Parlement.
Répondant à une question orale, Ramid a indiqué que la peine de mort n’était pas incompatible avec le droit à la vie. Comme énoncé dans de nombreuses conventions internationales, le principe du droit à la vie inscrit aussi dans la Constitution « n’est pas du tout en contradiction avec la peine mort », a indiqué le ministre cité par l’agence MAP.
La peine de mort au Maroc est soumise à des « des conditions spécifiques », a-t-il déclaré, rappelant que les exécutions ne s’appliquent plus dans le pays depuis plus de 20 ans. Le ministre a précisé que les tribunaux continuent de prononcer cette sentence dans des situations particulières comme les affaires de terrorisme ou d’infanticide.
Freedom1
Reactions:

0 comments :

Enregistrer un commentaire

التعليق على هذا المقال