Coupe Davis: premier sacre historique pour la Suisse!..

C'est fait, la Suisse a remporté la première Coupe Davis de son histoire! Roger Federer a apporté point décisif aux Helvètes face à la France en dominant Richard Gasquet 6-4 6-2 6-2 lors du quatrième match.
Ils l'ont fait! Six ans après avoir conquis le titre olympique en double, Roger Federer et Stan Wawrinka ont écrit une nouveau chapitre de l'histoire du sport suisse en remportant la Coupe Davis.
Federer a offert un troisième point décisif à son équipe en livrant une performance exceptionnelle face Richard Gasquet 6-4 6-2 6-2 dans le premier simple de la troisième journée de la finale organisée à Lille. De plus en plus affûté au fil des minutes qu'il a passées sur le court ce week-end, le Bâlois n'a donc pas failli dimanche. Amené pour la neuvième fois à conclure une rencontre dans laquelle la Suisse menait 2-1 après le double, il a fêté un neuvième succès dans cette situation.
Développement suit... La Suisse remporte la première Coupe Davis de son histoire! Federer apporte le point décisif face à la France en dominant Gasquet en trois sets..
Le scénario de rêve est en train de s'écrire à Lille pour l'équipe de Suisse de Coupe Davis. Grâce à un double de feu remporté sans coup férir, elle mène 2-1 en finale contre la France et entrevoit le Saladier d'argent.
En ce dimanche 23 novembre 2014, tous les regards sont tournés vers Lille et le stade Pierre-Mauroy. Et pour cause, la Suisse est à trois petits sets de remporter son tout premier saladier d'argent. Avant les simples décisifs de cet après-midi, une revue de presse s'impose!
La paire de double suisse louée
A l'unanimité, et ce dans la presse suisse et française, le match de double réalisé par Roger Federer et Stan Wawrinka est félicité. Dans Le Matin Dimanche, on qualifie la paire suisse de «fusionnelle, incandescente et surtout intouchable». Serena Williams, quant à elle, a comparé sur Twitter les deux Suisses à Venus et à elle-même quand les deux américaines évoluaient ensemble. L'Equipe complimente également les Suisses et surtout Stan Wawrinka, «qui évolue sur un nuage depuis vendredi». Mais le quotidien français spécialisé met aussi en avant les carences de Richard Gasquet, «absent, presque transparent», alors «qu'il était l'homme le plus en forme à l'entraînement de l'équipe», et le forfait de Tsonga annoncé une heure avant le double en fustigeant la communication de l'équipe de France.
Mission impossible pour le France
Le Parisien s'inquiète et se pose même la question fatidique «mission impossible pour la France?». Le quotidien n'y va pas par quatre chemins et expliquant clairement que si les Français veulent soulever le dixième saladier d'argent de leur histoire, «il faut battre Federer et Wawrinka!», mais malgré tout «croit en l'éventualité d'un exploit, dont l'histoire de la Coupe Davis regorge».
Rien n'est encore gagné..
ROGER FEDERER: J'ai pu aider mon équipe et j'ai retrouvé le goût de la victoire. Je suis content que l'on ait bien joué aujourd'hui. C'est un plaisir de jouer avec Stan. Rien n'est encore gagné mais cela pourrait être un point très important.
Le match en double fut un bon test, je suis soulagé. Il faut être explosif en faisant services-volée et je me sens très bien. A ce stade, je me sens à 100% et je vais donner tout ce que j'ai dimanche.
L'ambiance dans le stade? J'ai presque l'impression d'évoluer à domicile par moments. Je dois vraiment souligner le soutien exceptionnel que le public suisse nous offre.
Stan surpris du fort soutien suisse
STAN WAWRINKA: Ce fut une grosse perf' de notre part. On sait, avec Roger, qu'on est capable de battre les meilleurs. Mentalement, on était préparé différemment pour ce match. On doit accepter que tout ne dépend pas uniquement de soi et que le rythme est différent d'un simple.
Je me sens bien ici car j'y suis arrivé en confiance. Cela me permet de rester calme sur le court. Je suis ici pour gagner le trophée je dois tenter tout ce qui est en mon pouvoir pour remporter ces matches.
On s'attendait à une ambiance de feu aujourd'hui. Mais je suis surpris à quel point les fans suisses arrivent à faire autant de bruit et marquer leur territoire. Ils nous aident, quand il faut. Quel soutien!
Freedom1 - rts.ch/sport

0 comments :

Publier un commentaire

التعليق على هذا المقال