Violences aux femmes en Argentine: l'état d'urgence déclaré

La province de Salta, dans le nord-est de l'Argentine, s'est déclarée aujourd'hui en état d'urgence pour les violences faites aux femmes, une région où plus de 100.000 cas de violence ont été déclarés depuis 2006.
Comment lutter contre le harcèlement verbal et physique imposés aux femmes? La province de Salta, dans le nord-est de l'Argentine, s'est déclarée mercredi en état d'urgence pour les violences faites aux femmes, une région où plus de 100.000 cas de violence ont été déclarés depuis 2006.
Une femme assassinée chaque mois..
 C'est dans cette province touristique que deux étudiantes françaises, Houria Moumni et Cassandre Bouvier, avaient été violées et tuées en 2011.
De janvier 2013 à mi-2014, une femme est assassinée chaque mois dans cette province d'1,3 million d'habitants, selon les statistiques de la justice.
Des boutons anti-panique..
Dans son décret établissant l'état d'urgence, les autorités de la province de Salta ont annoncé des mesures pour lutter contre ces violences, à la fois physiques et verbales. De nouvelles structures d'accueil pour femmes violentées vont ouvrir, des boutons anti-panique vont être distribués et cinq nouvelles juridictions spécialisées vont être crées.
Salta doit accueillir en octobre prochain les 29e Rencontres nationales des femmes, un forum de discussion sur le rôle et le statut de la femme dans la société argentine. En 2013, des faits de violences de genre ont tué 295 femmes ou jeunes filles en Argentine, selon une ONG argentine qui ne dispose pas de chiffres sur le nombre d'agressions.
Freedom1 - AFP

Reactions:

0 comments :

Publier un commentaire

التعليق على هذا المقال