City surpris,Chelsea a du caractère

La première défaite du champion en titre Manchester City, surpris chez lui par Stoke (1-0), lui vaut d'être doublé par Chelsea, spectaculaire à Everton (6-3), samedi lors de la 3e journée du championnat d'Angleterre.
Au terme d’un match éblouissant, Chelsea est parvenu à battre Everton à Goodison Park (3-6). Les Blues sont leaders de Premier League.
Everton-Chelsea 3-6
Everton : Mirallas (45e), Naismith (69e), Eto’o (76e)
Chelsea : D. Costa (1e, 90e), Ivanovic (3e), csc Coleman (67e), Ramires (77e)
Un match comme on les aime. Neuf buts, du suspense à gogo, et deux équipes qui ne calculent rien. Cet Everton-Chelsea restera sans doute dans les mémoires tant il a offert un spectacle haletant de bout en bout. Le premier vrai test de la saison pour les Blues, après deux rencontres face à des promus (Burnley, Leicester), a été plutôt probant. On avait été séduit par la qualité technique des Londoniens jusque-là. On l’a été tout autant par le caractère de cette équipe à Goodison Park. Car il fallait faire preuve de mental pour décrocher ce succès face à une équipe d’Everton qui n’a rien lâché. Même après une entame catastrophique symbolisée par deux buts encaissés en… trois minutes.
Après seulement 35 secondes de jeu, Diego Costa lançait les hostilités en profitant d’une passe en or de Fabregas (0-1, 1e). Puis, dans la foulée, Ramires servait Ivanovic, pourtant en position de hors-jeu, pour le but du break (0-2, 2e). Si Lukaku, passé par Chelsea et snobé par Mourinho, trouvait la barre de la tête (16e), c’est Mirallas qui amorçait le réveil tardif de son équipe sur un joli coup de tête consécutif à un centre de Coleman (1-2, 45e). Beaucoup plus pressants et ordonnés, les Toffees offraient un second acte de haut niveau. Offensivement tout du moins. Car derrière, la charnière Distin-Jagielka souffrait. Diego Costa avait beau manquer le break (53e), Hazard se montrait plus tranchant et obligeait Coleman à marquer contre son camp (1-3, 67e).
Une fin de folie
Everton sonné ? Pas tout à fait. Naismith redonnait espoir aux fans sur un tir subtil de l’extérieur du pied (2-3, 69e). Mais Matic éteignait l’ambiance bouillante sur une frappe pure des 20 mètres (2-4, 74e). Qu’importe pour les locaux et le nouveau venu Eto’o. Fraîchement entré, le Camerounais participait au festival d’un coup de tête malicieux (3-4, 76e). Au bord d’exploser, la défense de Chelsea se rassurait tout de suite en voyant Ramires offrir à nouveau le break dans la foulée (3-5, 77e). Tout près de refaire le coup du «come-back» suite à une aile de pigeon de Mirallas sur le poteau (81e), Everton baissait finalement les armes en voyant Diego Costa l’enfoncer en fin de partie (3-6, 90e). Chelsea montre déjà qu’il possède plusieurs cordes à son arc…
Le joueur du match
Il n’a pas tardé à s’adapter au championnat anglais. Pour son troisième match de Premier League, Diego Costa en est déjà à quatre buts inscrits. Puissant, l’attaquant espagnol a démarré et conclu le festival de Chelsea à Goodison Park. Intéressant également au pressing, il est le premier défenseur idéal de cette équipe menée par Mourinho. Et a bien fait oublier Fernando Torres, qui avait lui attendu 39 matches pour marquer quatre buts chez les Blues (Opta).
On n’a pas aimé
La défense d’Everton est plutôt inquiétante. Elle a coûté cher lors des deux premiers nuls concédés par les Toffees (2-2 à chaque fois) alors que ces derniers menaient au score. Et elle a encore montré des signes de frilosité incroyables face à Chelsea. La charnière vieillissante Sylvain Distin-Phil Jagielka ne semble plus donner autant de gages de sécurité qu’auparavant. Pour preuve, Everton a déjà encaissé dix buts en trois matches…
Résultats de la 3e journée :
 Burnley - Man. United 0-0
 Man. City - Stoke City 0-1
 Newcastle - Crystal Palace 3-3
QPR – Sunderland 1-0
Swansea - West Brom 3-0
 West Ham – Southampton 1-3
Everton – Chelsea 3-6
Dimanche 14h30
 Aston Villa - Hull City
Tottenham - Liverpool
17h00
Leicester - Arsenal
Par Teddy Vadeevaloo et Freedom1
Reactions:

0 comments :

Publier un commentaire

التعليق على هذا المقال