L'Allemagne freinée par le Ghana et Le Nigeria élimine la Bosnie

L'Allemagne a été freinée 2-2 par le Ghana, samedi à Fortaleza dans le groupe G du Mondial-2014.
                                        Klose est définitivement entré dans l'histoire de la Coupe du monde. [Frank Augstein - Keystone]
Klose est définitivement entré dans l'histoire de la Coupe du monde. [Frank Augstein - Keystone]

Allemagne
2 - 2
Ghana
L'Allemagne et le Ghana ont fait 2-2 à Fortaleza (groupe G) lors d'un match exceptionnel en seconde période. Miroslav Klose a égalé le record du nombre de buts marqués en Coupe du monde en égalisant à la 71e, juste après son entrée en jeu.
Cette partie, déjà intéressante en première mi-temps, est devenue folle après la pause. Götze a ouvert le score du... genou (51e), mais l'avantage des Allemands n'a pas duré. De la tête, Andre Ayew égalisait à la 54. Puis, sur un ballon perdu à mi-terrain par Lahm, Asamoah Gyan inscrivait un deuxième but pour le Ghana.
Fin de partie haletante
Une grosse surprise était alors dans l'air, car les Africains mettaient au supplice la défense allemande, lourde et peu mobile. Mais Joachim Löw sortait son joker à bon escient. Il faisait entrer le vétéran Miroslav Klose à la 69e, et celui-ci égalisait deux minutes plus tard. Il reprenait au deuxième poteau un corner de Kroos prolongé par Höwedes.
Pour Klose, ce but était le 15e de sa carrière en phase finale de Coupe du monde. Il égalait ainsi le record détenu par le Brésilien Ronaldo et fêtait sa 70e réussite avec le maillot de la Mannschaft. "20 matches de Coupe du monde, 15 buts, ce n'est pas mal", a expliqué Klose.
Asamoah Gyan s'échappe et donne l'avantage à un Ghana bien meilleur que lors de son premier match. [Marcus Brandt - Keystone]Asamoah Gyan s'échappe et donne l'avantage à un Ghana bien meilleur que lors de son premier match. [Marcus Brandt - Keystone]"Mais l'équipe reste plus importante que mes buts. Si je peux aider mes coéquipiers en marquant, je suis là".

Rien n'est dit dans le groupe G

La fin de cette partie était haletante, les deux équipes cherchant le k.-o. Les Allemands passaient plus près à trois reprises, mais la défense du Ghana s'en sortait. Pour sa part, Neuer sauvait sur une frappe de Jordan Ayew. Au final, aucune des deux équipes ne méritait de perdre cette rencontre qui a été l'une des meilleures depuis le début de la compétition
Souveraine contre le Portugal lors de son entrée en lice dans la compétition, l'Allemagne a donc trouvé cette fois un contradicteur plus sérieux avec le Ghana. L'équipe africaine, décevante lors de son revers initial contre les Etats-Unis, a fourni une prestation de bien meilleure qualité dans la chaleur de Fortaleza. L'Allemagne compte désormais quatre points, le Ghana un. Rien n'est dit dans ce groupe G, dans lequel le Portugal tentera de se relancer dimanche soir contre les Etats-Unis.
 Le Nigeria élimine la Bosnie
                                     Odemwingie célèbre le premier but du Nigeria dans cette Coupe du monde. [Jose Coelho - Keystone]
Odemwingie célèbre le premier but du Nigeria dans cette Coupe du monde. [Jose Coelho - Keystone]

Nigéria
1 - 0
Bosnie
Après une médiocre entrée en matière face à l'Iran, le Nigeria a relancé ses actions dans le groupe F en dominant 1-0 une Bosnie-Herzégovine sans idée. Le but de la victoire est venu des pieds de Peter Odemwingie. Dzeko & Cie sont eux éliminés de la course aux huitièmes.
Les Nigérians sont venus à bout d'un concurrent direct pour la qualification en huitièmes de finale au terme d'un match très disputé. Vainqueurs 1-0, ils écartent la Bosnie et prennent la deuxième place du groupe F.
La mission des Nigérians était simple : s'imposer pour croire à nouveau à une qualification en huitièmes de finale de la Coupe du monde. Après la déconvenue face à l'Iran (0-0), les Super Eagles n'avaient plus le choix.
Ils affrontaient donc une sélection bosnienne contrainte au même calcul pour se remettre dans la course à la deuxième place, la première étant quasiment acquise à l'Argentine, pénible vainqueur de l'Iran quelques heures plus tôt (1-0).
Pour mener cette bataille, le sélectionneur nigérian Stephen Kesh choisit de s'appuyer en attaque sur l'ancien Lillois Peter Odemwingie, laissé sur le banc face à l'Iran (0-0).
Par Mayadin1
Reactions:

0 comments :

Enregistrer un commentaire

التعليق على هذا المقال