Les 10 sacres du Real Madrid.. Avec les images

Douze ans après son dernier sacre, le Real Madrid tient enfin sa 10e Ligue des champions. Un record! A Lisbonne, le club le plus titré du continent est revenu de l'enfer pour s'imposer 4-1 dans les prolongations face à un Atlético Madrid qui tenait son premier trophée en C1 jusqu'à la 93e minute.
Mené au score depuis la 36e et une tête de Godin, le Real Madrid a brisé les rêves rojiblancos en égalisant à la 93e par Sergio Ramos. Le défenseur central, buteur six fois lors de ses sept dernières rencontres, a racheté de superbe manière la bourde de son capitaine et ami Iker Casillas. La monumentale hésitation du portier merengue sur le 1-0 a bien failli coûter à la Maison blanche cette "decima" qu'elle chassait depuis son ultime sacre en 2002.
Bale crucifie les Colchoneros
Peu en réussite jusque-là, Gareth Bale a justifié en une seule action les quelque 100 millions d'euros dépensés cet été par son président Florentino Perez pour le faire venir de Tottenham. A la réception à la 110e d'un centre de Di Maria, dont la percée côté gauche a fait exploser la défense de l'Atlético, le Gallois a permis au Real d'assommer définitivement son adversaire.
Un Atlético qui s'est désintégré par la suite, pliant encore devant Marcelo (118e) et Ronaldo (120e/penalty).
Ancelotti comme Paisley
Conscient des carences de son équipe, Carlo Ancelotti a eu le nez fin en introduisant à la 59e Isco au milieu de terrain et Marcelo dans le couloir gauche. Le latéral brésilien a mis le feu dans les lignes arrières des Colchoneros jusqu'à ce que ceux-ci craquent.
 L'entraîneur italien, qui faisait déjà partie des six hommes à avoir remporté la Ligue des champions aussi bien sur le terrain que sur le banc, égale ainsi le record de trois sacres en tant que coach détenu par Bob Paisley (Liverpool 1977, 1978, 1981).
Champion d'Espagne au nez et à la barbe des géants de la péninsule, l'Atlético a concédé au plus mauvais moment sa première défaite de la saison dans la compétition.
 Pour les Matelassiers, l'exceptionnel exercice qu'ils viennent de réaliser n'a duré qu'une demi-heure de trop.
  Par Mayadin 
Reactions:

0 comments :

Enregistrer un commentaire

التعليق على هذا المقال