Islam : mesdames, voici comment vous devez (ou pas) vous habiller

Plus de 20 000 personnes vivant dans sept pays à majorité musulmane ont accepté de répondre aux questions des chercheurs d'un institut de recherches américain. La question : la femme doit-elle être voilée ou non en public ?
La question peut sembler rétrograde, pour les progressistes, ou provocatrice pour les conservateurs... Mais c'est justement ce qui fait son sel. Elle a fait l'objet d'un sondage réalisé sur un panel mixte de 21 143 personnes par l'Institut pour la Recherche Sociale de l'Université du Michigan dans sept pays à majorité musulmane : Arabie saoudite, Égypte, Irak, Liban, Pakistan et Tunisie. Et les résultats sont éloquents.
Une femme devrait complètement couvrir ses cheveux, mais pas son visage
Premier enseignement : le hijab est plébiscité. À la question "Comment devraient s'habiller les femmes en public?", les ressortissants de quatre des sept pays concernés ont voté majoritairement pour les femmes 3, 4 et 5, portant un voile leur couvrant les cheveux et les oreilles (voir le tableau ci-dessous).
Le deuxième enseignement du sondage vient du fait que, finalement, les "extrêmes" ne font pas recette. Le voile intégral n'est pas à la mode, sauf au Pakistan et en Arabie saoudite, où l'on préfère toujours le niqab et la burqa traditionnelles, avec respectivement 32% et 63% des voix.
À l'opposé, le Liban est le pays de l'enquête où la femme sans voile est la plus appréciée, ce qui n'est pas non plus très surprenant : 27% des sondés sont des chrétiens. En Turquie, où le kemalisme résiste bien, 32 % des sondés rejettent le voile. Mais en Tunisie, pays arabe où le droit des femmes est pourtant le plus protégé, seuls 15% sont dans ce cas.
Autre paradoxe que souligne l'étude, de nombreux sondés sont favorables au libre choix de la femme en ce qui concerne sa tenue vestimentaire (voir graphique ci-dessous).
Cette fois, la Tunisie se place en 1ère position (56%), suivie par la Turquie (52%) - où le port du voile islamique est cependant interdit dans la fonction publique - puis par le Liban (49%) et… l'Arabie Saoudite (47%), où le port du hijab et de l'abaya (longue robe noire couvrant l'ensemble du corps) est imposé à toutes les femmes, touristes incluses. L'Égypte n'arrive qu'en 7e position avec 14%.
Par Laura Fortes

Reactions:

0 comments :

Publier un commentaire

التعليق على هذا المقال